The Media Co-op

Local Independent News

More independent news:
Do you want free independent news delivered weekly? sign up now
Can you support independent journalists with $5? donate today!
Not reviewed by Media Co-op editors. copyeditedfact checked [?]

Montréal 30 Octobre 2013 - Mégaphone Montréal: Présence Policière dans la ville - J'Accuse?

by blogocram

Pour la plupart des gens qui entendent parler de répression politique, c'est encore et toujours une simple abstraction, une possibilité. Certains diront que c'est bien pire ailleurs, d'autres s'en inquièteront peut-être. Mais la plupart ne savent simplement pas à quel point la police (et ici particulièrement le SPVM à Montréal) abusent déjà régulièrement de leurs pouvoirs d'accusation, profitant de toutes les armes à leur disposition dans l'arsenal légal et juridique, et d'autres encore.... Ceux qui ont vécu, ou dont des proches ont vécu toute la force, tout le poids si lourd à porter de la judiciarisation, connaissent cette forme sournoise mais réelle de répression politique. La petite répression politique ordinaire, banale, qui ne fait jamais les nouvelles car elle n'est pas très glamour, pas très éclatante. Aujourd'hui, 30 octobre 2013, des voix se sont élevées dans la ville pour prendre la parole à ce sujet. Briser enfin l'omertà honteuse qui tait tous ces cas trop discrets, trop souvent tenus au secret pendant des années, pour diverses raisons, pas toujours les meilleures, et rien de moins que crier cette horreur dans le cadre du projet Mégaphone.

"Dans le cadre du projet Mégaphone Montréal, Le Devoir tient un cinquième débat public, le mercredi 30 octobre à 19h, sur le thème de la présence policière en ville. Avec la directrice de l'information du Devoir, Marie-Andrée Chouinard, Anarchopanda pour la gratuité scolaire, et Cécile Riel et David Sanschagrin, deux citoyens judiciarisés pendant le conflit étudiant. Soyez-y! (Notez que le COBP occupera aussi une plage du Mégaphone, le lendemain à 20h30 pour parler d'impunité policière.) http://www.ledevoir.com/megaphone-police Police partout, police sur tout? Mercredi 30 oct. 19h00 A-t-on tout dit sur la grève de 2012? Anarchopanda pour la gratuité scolaire vous soumet humblement que non, et qu'une des choses dont on a pas assez parlé c'est des accusations criminelles bidon portées contre maints manifestants et maintes manifestantes et des conditions loufoques qui ont porté gravement atteinte à leur capacité de participer à l'un des mouvements sociaux les plus significatifs de l'histoire récente du Québec. Alors venez en parler avec nous ce mercredi, 30 octobre à 19h lors de la prise de parole Mégaphone: police organisée par Le Devoir dans le cadre du Mégaphone Montréal? http://megaphonemtl.ca/news/96/77/Police-partout-police-sur-tout"

***

http://www.ledevoir.com/societe/justice/391413/victimes-de-pression-judiciaire

.

2013-10-30_18h47

2013-10-30_18h49

2013-10-30_18h50a

2013-10-30_18h50b

2013-10-30_18h53a

2013-10-30_18h53b

2013-10-30_18h53c

2013-10-30_18h54a

2013-10-30_18h54b

2013-10-30_18h54c

2013-10-30_18h57

2013-10-30_18h58

2013-10-30_18h59

2013-10-30_19h01a

2013-10-30_19h01b

2013-10-30_19h03

2013-10-30_19h04

2013-10-30_19h05a

2013-10-30_19h05b

2013-10-30_19h08

2013-10-30_19h10a

2013-10-30_19h10b

2013-10-30_19h10c

2013-10-30_19h13a

2013-10-30_19h13b

2013-10-30_19h16

2013-10-30_19h21

2013-10-30_19h23

2013-10-30_19h24

2013-10-30_19h25

2013-10-30_19h26

2013-10-30_19h30

2013-10-30_19h32a

2013-10-30_19h32b

2013-10-30_19h37

2013-10-30_19h40

2013-10-30_19h41

2013-10-30_19h43a

2013-10-30_19h43b

2013-10-30_19h43c

2013-10-30_19h55

2013-10-30_19h57a

2013-10-30_19h57b

2013-10-30_20h00

2013-10-30_20h03

2013-10-30_20h05

2013-10-30_20h06

2013-10-30_20h08a

2013-10-30_20h08b

2013-10-30_20h13

2013-10-30_20h15

2013-10-30_20h16

2013-10-30_20h18

2013-10-30_20h19

2013-10-30_20h28

2013-10-30_20h29

2013-10-30_20h44

2013-10-30_20h45

2013-10-30_20h54

2013-10-30_20h55

.

.

Mégaphone Montréal sur le thème de la repression policière du SPVM avec AnarchoPanda 26 [vidéo Robin Edgar]:
3:52 liste de conditions...
7:49 @frogsarelovely
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=pUf651ePcYo&w=640&h=360]

Mégaphone Montréal sur le thème de la repression policière du SPVM avec AnarchoPanda 27 [vidéo Robin Edgar]:
David Sanschagrin
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=EqVxYSNAY3A&w=640&h=360]

Mégaphone Montréal sur le thème de la repression policière du SPVM avec AnarchoPanda 28 [vidéo Robin Edgar]:
témoignage anonyme (lu par @blogocram)
6:56 enter Dan Parker...
12:36 ***
16:34 ***
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=YKAWVyZ6iN0&w=640&h=360]

Mégaphone Montréal sur le thème de la repression policière du SPVM avec AnarchoPanda 29 [vidéo Robin Edgar]:
*** 2:00
***
5:55 CPRP/blogocram
8:27 témoignage de Mai 68 à Paris
10:01 Lundi 4 novembre, les 500.1 passent en cour municipale, rue Gosford
10:31 @guysfawkes77
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=8Zt4_zbtLDE&w=640&h=360]

Mégaphone Montréal sur le thème de la repression policière du SPVM avec AnarchoPanda 30 [vidéo Robin Edgar]:
*group hug* 1:05 Dan Parker - règlement P6
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=0rmtpbk6Twc&w=640&h=360]

[plus de liens, images et vidéos à venir]

***

Entre autres invités, il y avait donc @frogsarelovely... voici un autre bref aperçu de son histoire:

2013-04-11_11h19

Le 22 août 2012, vers 17h15, l'agent Alexandre Viau #4408 a avisé son sergent qu'il se déclarait victime de menaces de mort, pour un geste et un bruit présumés venir de Cécile Riel, mieux connue comme @frogsarelovely, son identité Twitter de média citoyenne. Le lendemain soir, bien qu'il justifie l'arrestation par crainte pour sa vie, il fait face au péril et procède lui-même à son arrestation (non sans une généreuse escorte de brigadiers émeutiers). Elle ne récupère son téléphone saisi sans mandat qu'au lendemain matin, après une nuit passée à négocier des conditions de libération.

Sur twitter, toute la nuit la nouvelle faisait rage, et dès le lendemain, le journaliste @EthanCoxMtl publiait l'article Student strike stalwart and citizen journalist arrested, held for nine hours (pour plus d'informations sur son cas, vous pouvez aller voir le texte de mon témoignage à la ligue des droits et libertés, ou alors ma lettre à Duchesneau, ou ma réaction à son arrestation). Le 30 août, Mme Riel a dû se présenter au poste de police,pour empreintes digitales et photos. Le 7 septembre, Mme Riel a dû se présenter en cour pour qu'il soit établi qu'il y aurait procès, et fixer une date. Le 28 novembre, Mme Riel a dû se présenter en cour pour fixer une nouvelle date.

2013-04-11_11h27a2013-04-11_11h27b Pendant ce temps, l'aide juridique lui est refusée, parce qu'il s'agit d'une première offense, et étant la nature des accusations, même en cas de verdict de culpabilité, la peine n'est pas jugée assez grave. Mais bien sûr ceux qui jugent son cas ne voient pas, ne peuvent pas savoir, sur papier, à quel point il s'agit d'un cas politique, ciblé, ultime étape d'un long processus sans cesse amplifié de judiciarisation : des menaces, aux constats d'infractions, aux constats d'infractions plus graves encore, aux coups de bottes, de bicycles, de placages aux sols (116e manif nocturne consécutive - http://blogocram.wordpress.com/2012/08/17/montreal-17-aout-2012-manifencours116/), jusqu'à la carte décisive de l'accusation criminelle. Le 11 avril, après des mois et des mois de conditions à observer, de stress du poids de cette violence judiciaire, de la crainte quasi-permanente d'arrestation, de complications diverses, c'est enfin le jour du procès.

2013-04-11_11h312013-04-11_11h33

La prosécution, ou la couronne, représentant la Reine d'Angleterre (ne l'oublions pas), offre alors à Mme Riel de plaider coupable pour se négocier une peine allégée. D'autres qu'elle, qui auraient aisément pu se trouver là seules et sans support, sans un avocat comme Denis Poitras (http://www.aidonsdenispoitras.org/), sans aide et sans confiance, auraient pu dire oui.

Mais bien sûr elle n'allait pas accepter une offre aussi insultante : allez, qu'on en vienne au procès, qu'on en finisse. Mais curieusement, quand enfin, enfin, après toutes ces tractations et ces rencontres en coulisses, le moment est venu de présenter le cas devant le juge, la couronne a simplement déclarée:

"Pas de preuve à déposer."

Acquitté, absoute, Cécile Riel est renvoyée chez elle sans autres excuses ni de l'agent qui l'a faussement accusée, ni de la prosécution qui a reconnu la validité du dossier pendant des mois : tout est bien qui finit bien, réjouissez-vous madame, le système de justice a triomphé et les forces de l'ordre et l'état de droit vous remercient de votre participation, mais la pièce de théâtre est terminée. 2013-04-11_11h51a2013-04-11_11h51b2013-04-11_11h51c2013-04-11_11h51d2013-04-11_11h51e2013-04-11_11h51f

Mais tout n'est pas bien qui finit bien.

Elle existe, la preuve. Nous l'avons, ici, en main.

2013-04-11_preuve_a)2013-04-11_preuve_b)2013-04-11_preuve_c)

J'ignore quelles sont les règles précises à cet égard, mais en ce qui me concerne en ce matin du 11 avril 2013, la couronne a carrément commis un parjure face au juge en déclarant qu'il n'y avait pas de preuve, et c'est un crime grave.

D'avoir demandé à une personne forcément innocente de plaider coupable pour un crime qui n'existe pas est autrement grave.

Alors si la couronne a jugé bon dans ce cas de rejeter toutes accusations, moi, je me permettrai d'en faire quelques unes, tiens.

J'accuse l'agent Alexandre Viau 4408 d'avoir abusé de son pouvoir d'accusation, sciemment et avec intention de nuire.

J'accuse ses supérieurs de l'avoir laissé procéder, avisés de la situation le soir même comme le lendemain des faits allégés, et d'avoir donné leur aval à des opérations policières abusives et injustifiées, sciemment et avec intention de nuire.

J'accuse les responsables d'évaluer les dossiers judiciaires d'avoir validé à tort la légitimité de l'accusation et de la poursuite, à chaque étape du processus, sciemment et avec intention de nuire.

J'accuse la couronne d'avoir fallacieusement mobilisée des juges, employés et tenants du système juridique en de multiples et inutiles occasions, d'avoir frauduleusement menacée une personne en utilisant des accusations mensongères, de l'avoir incitée à faire une fausse déclaration devant la cour et le juge, d'avoir fait une fausse déclaration devant la cour et le juge en déclarant qu'il n'y avait pas de preuve, et de procéder régulièrement à de telles manoeuvres, sciemment et avec intention de nuire.

2013-04-11_11h52

Mais je ne suis qu'une personne, et ces accusations sont des cris lancés dans le vide.

Grâce à ce projet, voici enfin une occasion de faire entendre haut et fort l'impunité insensée du système d'injustice.

...

Alors, à part ça, qu'est-ce qu'on peut faire?

D'abord s'écouter, se parler, être solidaires, certes.

Se renseigner, se documenter, encore mieux: RÉPRESSION, DISCRIMINATION ET GRÈVE ÉTUDIANTE: ANALYSE ET TÉMOIGNAGES - http://liguedesdroits.ca/wp-content/fichiers/rapport-2013-repression-discrimination-et-greve-etudiante.pdf

Pour comprendre l'histoire et l'usage de l'article 500.1, voyez l'article de Moïse Marcoux-Chabot: De la route à la rue: histoire politique d’un instrument de répression policière - http://moisemarcouxchabot.com/2012/08/22/de-la-route-a-la-rue-histoire-politique-dun-instrument-de-repression-policiere/

Pour le Code de déontologie des policiers du Québec: http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=2&file=//P_13_1/P13_1R1.htm

On peut aussi se joindre au groupe qui travaille pour mettre sur pied une Commission Populaire sur la Répression Politique (CPRP)...

CPRP sur WordPress : http://commissionpopulairesurlarepressionpolitique.wordpress.com/
CPRP sur Facebook : https://www.facebook.com/ale.cprp
CPRP sur Twitter : https://twitter.com/ale_cprp
courriel : ale-cprp@gmail.com

.

( 70:54 de DÉRIVES. Documentaire par 99%Média : http://youtu.be/9iZdAdczrGk?t=1h10m54s )

"Moi je dis souvent qu'il devrait y avoir en fait trois commissions d'enquête: une première commission d'enquête sur la brutalité policière, une commission d'enquête sur la brutalité juridique, et il devrait y avoir une commission d'enquête sur la brutalité journalistique ou la brutalité médiatique.
Mais en réalité, nous pourrions dire que si nous voulions faire quelque chose comme un vrai travail d'enquête profond sur ce qui s'est passé au cours des derniers mois, alors il devrait y avoir une forme de réflexion commune sur la brutalité sociale, c'est-à-dire la manière dont nous rejetons complètement toute forme de dissidence, sous prétextes de loi et d'ordre, de sécurité sociale, etc. -Christian Nadeau"

.

Bref, les moyens ne manquent pas, pour peu qu'on s'y mette, qu'on se rencontre, qu'on se parle, qu'on se donne la parole et qu'on ne se gêne pas trop pour la prendre, à l'occasion...

 

http://blogocram.wordpress.com/2013/10/30/montreal-30-octobre-2013-jaccuse-projet-megaphone/

Socialize:
Want more grassroots coverage?
Join the Media Co-op today.

Creative Commons license icon Creative Commons license icon

About the poster

Trusted by 0 other users.
Has posted 29 times.
View blogocram's profile »

Recent Posts:


blogocram (Marco Simonsen-Sereda)
Montréal
Member since December 2012

About:


1862 words
Join the media co-op today
Things the Media Co-op does: Support
Things the Media Co-op does: Report
Things the Media Co-op does: Network
Things the Media Co-op does: Educate
Things the Media Co-op does: Discover
Things the Media Co-op does: Cooperate
Things the Media Co-op does: Build
Things the Media Co-op does: Amplify

User login


Google+
Subscribe to the Dominion $25/year

The Media Co-op's flagship publication features in-depth reporting, original art, and the best grassroots news from across Canada and beyond. Sign up now!