The Media Co-op

Local Independent News

More independent news:
Do you want free independent news delivered weekly? sign up now
Can you support independent journalists with $5? donate today!

La crise du logement renforce les inégalités sociales


Image tirée du documentaire Au pied du mur
Quelle est la situation du logement au Québec aujourd’hui? C’est pour faire la lumière sur cet enjeu que la Commission populaire itinérante sur le logement organisée à l’initiative du Front populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) a parcouru 19 villes québécoises en 2012. La conclusion? « Le logement ne va pas bien au Québec ! » D'ailleurs, selon le documentaire Au pied du mur, paru en 2013, qui reprend les grandes lignes du rapport de la commission, « 26 000 familles vivent [au Québec] dans un logement inadéquat ou sans logement. »

Le rapport met en évidence le lien entre cette « crise » du logement et les personnes vivant une inégalité sociale. Les personnes pauvres, les femmes, les autochtones, les personnes à mobilité réduite et les personnes issues de l’immigration sont particulièrement touchées, peut-on lire dans le document. De plus, bien que la situation particulière diffère selon les régions et les personnes touchées, « un constat majeur se dégage des audiences de la Commission : la pénurie de logements accessibles financièrement (que nous qualifions de logements abordables) marque l’histoire de vie des personnes et des familles à revenu faible ou modeste, leur quotidien, leur condition sociale et leur condition de santé. »

Dans les faits, la difficulté d’accéder à un logement adéquat fait écho aux iniquités traditionnellement présentes dans la société, comme le résume le passage suivant:

Ce sont d’abord [les personnes sujettes à la discrimination] qui rencontrent de graves difficultés à se loger convenablement. Les règles économiques créent des inégalités de revenus, ces inégalités causent des problèmes d’accès au logement... et l’absence de logements convenables renforce les inégalités. Le logement se trouve au cœur de ces rapports sociaux. Il constitue un lieu de vie permettant d’assurer la sécurité de toutes et de tous. Mais il peut aussi devenir un espace où se déploient des rapports de domination ou des violences particulièrement insidieuses notamment pour les femmes. Ainsi, les rapports sociaux de sexes sont indissociables d’une analyse de l’état du droit au logement. Les rapports de domination sont aussi historiquement inscrits dans ceux développés avec les peuples autochtones qui, au Québec et au Canada, n’ont généralement pas accès aux mêmes conditions de vie ni aux mêmes libertés que les autres résidentEs. Dans ce cadre, ils revendiquent un territoire adéquat, de même que le contrôle de leur destinée et de leurs ressources, ce qui rendrait possible l’accès à des logements convenables dans les communautés. Enfin, les rapports inégaux se traduisent en difficultés pour les personnes issues de l’immigration ou pour celles qui vivent avec un handicap.

Ainsi, les recommandations de la commission visent diverses mesures permettant de réduire les inégalités en termes d’accès au logement. Pour sa part, dans le prolongement de sa mission, le FRAPRU exige que les différents niveaux de gouvernement redistribuent la richesse équitablement. D'ailleurs, lors d'une manifestation qui a eu lieu à Montréal le 9 février dernier, des centaines de personnes demandaient au gouvernement Marois d’augmenter le montant de l'enveloppe allouée aux logements sociaux dans le budget 2013-2014. Ce dernier prévoit la construction de 3000 nouveaux logements, une mesure insuffisante aux yeux du FRAPRU. « Le gouvernement québécois ne peut se contenter de si peu, alors que près de 228 000 ménages locataires engloutissent plus de la moitié de leur revenu en loyer » estime-il.

Le documentaire Au pied du mur est disponible en ligne,

Plus d’information sur le droit au logement sur le site de Media Coop Montréal.

Socialize:
Want more grassroots coverage?
Join the Media Co-op today.
528 words

Join the media co-op today
Things the Media Co-op does: Support
Things the Media Co-op does: Report
Things the Media Co-op does: Network
Things the Media Co-op does: Educate
Things the Media Co-op does: Discover
Things the Media Co-op does: Cooperate
Things the Media Co-op does: Build
Things the Media Co-op does: Amplify

User login


Google+
Subscribe to the Dominion $25/year

The Media Co-op's flagship publication features in-depth reporting, original art, and the best grassroots news from across Canada and beyond. Sign up now!